Maisons Sin'Doreis sur le Culte de Rive Noire Index du Forum
Maisons Sin'Doreis sur le Culte de Rive Noire Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Le Journal Sanglant du Temple de Belore du Cristal

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Maisons Sin'Doreis sur le Culte de Rive Noire Index du Forum -> Lune-d'Argent -> Bibliothèque publique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lydianna Lin'Teluren
Relique Belore

Hors ligne

Inscrit le: 17 Déc 2013
Messages: 46
Localisation: Lune d'Argent
Niveau:
Classe: Haute Prêtresse de B

MessagePosté le: Lun 24 Aoû 2015 - 23:03    Sujet du message: Le Journal Sanglant du Temple de Belore du Cristal Répondre en citant

Lydianna a laissé traîner un vieux journal imbibé de sang sur le comptoir, curieux vous l'ouvrez et remarquez que de multiples pages sont tachées de sang rendant le journal illisible sauf quelques bribes assez récentes :

Le journal sanglant du temple de Belore du Cristal a écrit:
Neuvième jour du troisième mois solaire de l'an 33, une pluie de glace et de
flèches s'abattent sur le temple depuis plusieurs jours. La haute prêtresse malade et affaiblie ne peut donner ses consignes
mais nombres de prêtresses ne voulant perdre espoir tentent de défendre le temple au prix de leur vie. Défendre la relique que nous as laissé
Belore et la rapporter à notre peuple avant qu'une personne malveillante ne se l'approprie... Je vais donc tenir ce journal a sa place.


Douzième jour du troisième mois solaire de l'an 33, les combats n'ont point cessé, mes sœurs et moi mêmes sommes éreintées. La haute
prêtresse nous a quittées en emportant avec elle tout son savoir. Il est dit que lorsqu'une haute prêtresse meurt avant l'heure c'est une
bibliothèque qui brule, dans cette situation je ne peux que l'attester. Nous sommes toutes affolées et perdues.


Treizième jour du troisième mois solaire de l'an 33, le plafond de la grande salle c'est effondrée sur une vingtaine de nos sœurs
et nous avons dut fermer la seconde porte. Le siège continu et les vivres qui commençaient à nous manquer avait désormais un
gout de mort. Le gout de la mort de chacune des sœurs mortes dans l'effondrement et laissant aux six restantes de quoi survivre...


Quatorzième jour du troisième mois solaire de l'an 33, pendant la nuit trois des sœurs se sont écartées du groupe, préférant se
donner la mort plutôt que de continuer, une quatrième a succombé à ses blessures. Nous ne sommes plus que deux mais la
folie nous guette, sœur Laena commence à parler toute seule... Elle dit entendre des voix.


Quinzième et seizième jour, les tirs ont cessés mais des bruits de pioches se font entendre dans les murs. Il n'est qu'une question de
temps avant qu'ils nous trouvent malheureusement l'état de Sœur Leana ne fait qu'empirer...


Dix-septième jour du troisième mois solaire de l'an 33, a mon réveil je vis au dessus de moi sœur Leana avec une dague en main prête
à me percer le cœur dans sa folie je n'eus d'autre choix que de me défendre au prix de l'immense sacrifice qu'était sa vie... Il ne me
reste plus qu'une chose à faire, récupérer la relique et la détruire avant que les troupes du concordat ne pénètrent dans la chapelle.
Malheureusement seule la Haute Prêtresse savait où était cachée la relique...


Dix huitième jour du troisième mois solaire de l'an 33, l'odeur des cadavres en cours de putréfaction se fait de plus en plus forte. Les
recherches du Concordat semblent avoir cessées. Affaiblie et épuisée je n'ai presque plus d'option mais il est hors de question que je
mange mes sœurs pour survivre... Et je n'ai plus d'encre...

Dix neuvième jour du troisième mois solaire de l'an 33, malgré la mort qui me guette je continue à tenir le journal écrivant avec mon
propre sang chacun de ces mots. Malgré que l'espoir m'abandonne je tente de garder la tête haute comme se doit de l'être une bonne
prêtresse de Belore.


Vingtième jour du troisième mois de solaire de l'an 33, la faim me tenaille le ventre et c'est la gorge desséchée que j'écris ces mots
que je crois être mes derniers : Je vous pardonne...


Vingt et unième jour du troisième mois solaire de l'an 33, un miracle a eut lieu, la pluie c'est infiltrée dans le temple et à commencer à
goutter mais aussi la relique m'est enfin apparue, nourrie par mon sang et mes larmes elle s'est éveillée et a répondu à mon appel.
L'œuf du phénix s'est mit à luire et à battre au rythme d'un petit cœur. C'est avec ce regain d'espoir et d'énergie que je vais nous
creuser un chemin vers la sortie.


Jour inconnu du troisième mois solaire de l'an 33, j'ai enfin réussi à nous sortir de là mais j'ai perdu la notion du temps je ne sais plus
si on est le vingt deux ou le vingt trois mais il me faut au plus vite m'éloigner de Dalaran. J'ai dut lever quelques collets d'un chasseur
du coin, remplaçant ses lapins par des petites pièces d'or en espérant que cela compensera la perte de sa proie.


Deux jours après le jour inconnu toujours l'an 33, j'ai réussi à quitter la Foret du Chant de Cristal pour entrer sur le territoire des
Dragons. Les patrouilles de chasseurs de Saccage-Soleil font des patrouilles afin d'arrêter les fugitifs... J'espère pouvoir m'en tirer
indemne malgré le froid mordant et les loques qui me servent de vêtement...


Troisième jour après le jour inconnu toujours l'an 33, mes lèvres ont gercées et des crevasses se sont créées sur mes mains dont les
doigts sont devenus bleus malgré le fait de tenir l'œuf chaud au plus près de moi. Les nuits sont froides et la nourriture est rare dans
cette contrée... Mais après demain je devrais arriver à Vexevenin...


Quatrième jour après le jour inconnu toujours l'an 33, un blizzard c'est levé. La vision à plus d'un mètre est quasiment impossible...
Mon corps ne réponds plus et mon sang gèle dans mes veines cette fois ci c'est surement ma fin... J'aurais lutté contre les hommes
mais finalement se fut les éléments qui m'ont vaincu... Adieu...


Premier jour du quatrième mois solaire de l'an 33, près de trois jours ont passés depuis qu’un groupe de chasse Kalu’ak m’a trouvé
mourante dans la neige. Ils m’ont portés sur leur dos jusqu’à leur village avant de me déposer lourdement sur le sol gelé de la tente
de la guérisseuse… Comment je le sais me direz vous ? Il y a juste à regarder le grand bleu longeant tout mon flanc gauche… Après
avoir reçut des soins rudimentaires sans amputations, grâce à Belore !, j’ai dormi environ deux jours avant de me réveiller faible et
ne demandant à écrire que ce journal de mon sang et de mes larmes…


Deuxième jour du quatrième mois solaire de l’an 33, les Kalu’ak m’ont donné diverses fourrures pour que je puisse voyager sans
avoir à me soucier du froid et des vivres pour pouvoir rejoindre le Fjord Hurlant et l’Accostage de la Vengeance… Je ne peux que
leur en être éternellement reconnaissants…


Troisième jour et quatrième jour du quatrième mois solaire de l’an 33, les patrouilles de l’Alliance semblaient avoir cessés mais par
précautions je ne faisais pas de feu, sinon rien de spécial ne s’est passé…


Cinquième jour du quatrième mois solaire de l’an 33, Vexevenin était à portée de vue mais l’odeur de chair brulée et les fumerolles
qui s’en échappaient ne disaient rien qui vaille. Et effectivement… Vexevenin a été rasée, les cadavres éparpillés, les boyaux accrochés
aux arbres et sur le chariot à peste un message était accroché à l’attention de tout membre de la Horde : « La Horde n’est plus la
bienvenue en ces terres, toute personne aidant un membre de la Horde subira le même sort que ce campement. Nous commencerons donc
par les Kalu’aks qui auraient hébergé nombre de mages des Saccages Soleil. Signé la Dame Bleue.” La date du message laissait tout
indiquer que le raid sur les Kalu’aks a dut déjà avoir lieu. Ne me laissant d’autre choix que d’avancer jusqu’au prochain avant poste…


Dixième jour du quatrième mois solaire de l’an 33, l’œuf a commencé à se réchauffer depuis près de trois jours et maintenant il commence
à bouger dans son œuf. Il y a de plus en plus de patrouilles partant d’Utgarde camouflant ma fuite à l’Alliance et les empêchant de faire
toute attaque de grande envergure sur le dernier bastion de la Horde sur ces terres…


Quatorzième jour du quatrième mois solaire de l’an 33, je suis arrivé dans la matinée à l’Accostage de la Vengeance, signant la fin de mon
périple en Norfendre pour en commencer un autre en mer cette fois ci… J’embarquerais dès ce soir pour arriver dans une semaine à Brill…
En Espérant que le temps soit en notre faveur…


Seizième jour du quatrième mois solaire de l’an 33, le vent est tombé et le peu de ration embarqué par les réprouvés sont rongés par les
asticots… Comme si ils n’avaient pas déjà assez à manger sur ces cadavres ambulants… Si le calme plat dure plus de deux jours je sens
que cela sera limite.


Dix-huitième jour du quatrième mois solaire de l’an 33, une femme est morte du scorbut pendant la nuit et les rations sont devenues
immangeables… Je partage le peu de nourriture qui me reste des Kalu’aks avec les vieillards, les femmes et enfants rescapés et tente
de soigner leurs blessures tant physiques que morale pendant que les réprouvés tentent de prédire quand le vent se lèvera…


Dix-neuvième jour du quatrième mois solaire de l’an 33, une étrange maladie est venue à se déclarer au sein des rescapés, surement une
maladie pulmonaire mais malheureusement je ne peux rien faire pour eux car tous mes soins et mes prières restent sans effet sur cette
étrange infection… Le moral semble aller de plus en plus mal…


Vingtième jour du quatrième mois solaire de l’an 33, c’est toujours le calme plat… Deux enfants et une vieille femme nous ont aussi quittés.
Je commence à me poser des questions sur l’objectif de ces réprouvés et de leur lien avec cette maladie… Dont je ne semble pas souffrir…


Vingt et unième jour du quatrième mois solaire de l’an 33, alors que la mer est toujours aussi calme de nouveaux symptômes viennent
apparaître chez les souffrants les plus résistant… Désormais je peux plus facilement reconnaitre les personnes infectées grâce aux plaques
rouges qui recouvrent leurs corps. Au petit matin cinq corps sans vie ont été retrouvés et surement cinq autres suivront dans la soirée…


Vingt deuxième jour du quatrième mois solaire de l’an 33, le vent s’est enfin levé mais l’infection semble s’étendre… Je pense que les
organes des premiers à avoir déclaré les symptômes d’éruptions cutanés sont en train de lâcher, leurs urines et leurs selles sont
sanguinolentes et les réprouvés semblent de moins en moins pressés de rentrer… Avec les six décès d'aujourd’hui il y a vingt morts et
nous avons encore environ cinq jours de voyage… Je pense que d’ici trois jours toute vie aura quitté ce navire…


Vingt troisième jour du quatrième mois solaire de l’an 33, mon constat d’hier était beaucoup trop optimiste. Durant la journée treize autres
personnes ont succombé, sur les quarante trois passagers « vivants » nous ne sommes plus que dix. Une mère dans son délire fiévreux m’a
demandé de prendre soin de sa fille morte quelques jours plus tôt avant de rendre l’âme un autre m’a prit pour sa femme et m’annonça
qu’il regrettait de m’avoir trompée. Je ne pus que les rassurer pour qu’ils partent en paix…


Vingt quatrième jour du quatrième mois solaire de l’an 33, nous ne sommes plus que six survivants, trois d’entre eux montrent des signes
de rémission à moins que leur fin ne soit plus proche que je ne le pense, depuis quelques temps je me dis que j’attire le malheur autour de
moi mais une autre chose me chagrine. Même si j’ai des soupçons par rapport au capitaine et de sa cargaison d’êtres vivants je ne peux aller
lui demander de but en blanc ce qui se passe sur ce navire…


Vingt cinquième jour du quatrième mois solaire de l’an 33, les éruptions cutanées semblent avoir disparues sur trois des infectés… Je suis aussi
allée fouiller sur le navire pour trouver la cause de l’infection qui me parait être liée à la nourriture. Mes analyses n’ont pas été concluantes et
je crois que le capitaine se doute de quelque chose…


Vingt sixième jour du quatrième mois solaire de l’an 33, cette nuit il y eut un mort. Ceux qui se sont un peu remis commencent à manger par
eux même et mes réserves de nourriture Kalu’ak arrivent à terme… Pour les deux derniers jours je jeunerais donc…


Vingt septième jour du quatrième mois solaire de l’an 33, nous sommes arrivés en vu de la terre et les marins réprouvés préparent une sorte
de fête pour ce soir. Tout les malades sont à peu près remis et pourrons profiter…


Vingt-huitième jour du quatrième mois solaire de l’an 33, ce n’était pas une fête pour leur rémission… Le capitaine a exécuté d’une balle
dans la tête chacune de ses petites « expériences », apparemment il mettait une version modifiée de la peste dans la nourriture des passagers.
Le fait d’avoir compté sur les réserves Kalu’aks m’a surement sauvé la vie sans m’en rendre compte… J’ai dut sauter à la mer pour éviter de
subir le même sort… Et c’est à la nage une balle dans l’épaule que j’ai rejoint la côte… Avant de prendre la direction des flèches brisées de
Fossoyeuse…


Vingt-neuvième jour du quatrième mois solaire de l’an 33, je suis enfin à portée de l’orbe qui me ramènera dans ma contrée loin de tous ces
sauvages…


Trentième jour du quatrième mois solaire de l’an 33, journée de liesse. Tout le monde se préparait pour les festivités qui auraient lieu les trois
prochains jours pour la fête des enfants. Les tavernes étaient pleines et des marmots jouaient dans les rues mais fuyaient à ma vue. En
guenilles, maigre et couverte de blessures et de sang personne ne voulait m’approcher… Finalement je me suis allongée sur l’herbe et c’est là
que Dame Adaeria m’a recueillie si je puis dire… Elle a ouvert la porte et m’a offert un repas. Je devais faire pitié. Et c’est après cela que j’ai
offert mes services de prêtresse à la Maison Celwë’Belore et que la galère prit fin… Enfin… Cela reste à voir…


Fin du journal sanglant du temple de Belore du Cristal… Que le soleil éternel vous guide. Pretresse Lydianna Lin'Teluren


http://www.flipsnack.com/Lydianna/le-journal-sanglant-du-temple-de-belore-d…


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 24 Aoû 2015 - 23:03    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Maisons Sin'Doreis sur le Culte de Rive Noire Index du Forum -> Lune-d'Argent -> Bibliothèque publique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Modifiés et personnalisés pour ProjetSang,
par Christopher Jorissen et Lodjay.