Maisons Sin'Doreis sur le Culte de Rive Noire Index du Forum
Maisons Sin'Doreis sur le Culte de Rive Noire Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

[Event] A l'ombre du Soleil éternel

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Maisons Sin'Doreis sur le Culte de Rive Noire Index du Forum -> Lune-d'Argent -> Ambassades
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Caleb
Alliance

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 617
Localisation: Lune d'Argent LAWL
Niveau:

MessagePosté le: Mar 26 Mai 2015 - 18:52    Sujet du message: [Event] A l'ombre du Soleil éternel Répondre en citant

Hello !

Cet event sera le premier d'une possible suite, je suis pas encore sur de tout les enchaînements à vrai dire. A noter que cet event utilisera le principe du combat au rand détaillé ICI. Je vous conseille surtout de connaitre les bases, le reste c'est pas forcément utile. Je laisserai peut être le Calendrier pour un autre event si le besoin s'en fait sentir ! S'agit de proposer de l'activité jdr surtout :>

Ce scénario ne sera pas détaillé, il est sous spoiler ! Le titre est peut être un indice, ou pas.



A l'Ombre du Soleil Éternel

Date de l'event : Dimanche 31 Mai au soir.
Lieu : Quel Thalas, bois des chants éternel
Type d'event : Expédition "militaire"
Temps : 1 soir pour cette event, engage peut être à plus long terme par la suite.
But de la requête : Appréhender un criminel.

Synopsis

La nuit dans les bois des chants éternel.

Zagi court à vive allure, il ne peut pas laisser la garde de Lune Argent le rattraper. Zagi a toujours su saisir les opportunités, une chance de fuite comme celle la ne se représenterai pas, parfois on parle de coup de pouce du destin. Il devait fuir, non pas que cette frappe ai véritablement peur de la justice du Royaume...Non, quelque chose d'autre, quelque chose qui l'aurait trouvé en géole, quelque chose qu'il souhaite à tout prix fuir...

Il ne pouvait pas rester la. Les Ruines de Lune Argent, ces imbéciles ne le trouveront jamais la bas, et les forestiers traîneront du pied pour un vulgaire criminel. Du temps gagné, du temps pour saisir une autre opportunité, le Sin'dorei a toujours su retomber sur ses pattes, il lui fallait maintenant fuir le royaume, peut être que les cartels Gobelins...


Citation:
Requête à l'attention de la Maison Celwe Belore,

L'ordre des Chevaliers de sang réclame votre aide pour appréhender un criminel en fuite, ce dernier s'est réfugié dans les ruines Ouest de Lune Argent, et les forestiers ont d'autres priorités pour l'heure. Zagi le nom du criminelle est recherché pour Agressions, meurtres et trafique d'artefacts de catégorie B. Nous suspectons Zagi de préparer un plan de fuite hors du Royaume et comptons de ce fait sur votre soutien pour ramener cet individu devant la justice du Royaume.

Anar'alah belore


Trivia et rumeur

- La lettre porte bien le sceau officiel de l'ordre des Chevaliers de sang.

- Si vous enquêtez dans les milieux plus...Underground, vous apprendrez que Zagi a mis les pieds dans quelque chose qui ne fallait pas. La plupart des indics resteront très flou la dessus, difficile d'en savoir plus.

- N'importe qu'elle officiel en ville vous dira qu'un Artefact de catégorie B correspond à un artefact gangrené, la corruption de la légion Ardente.

- En tant que Chevalier de sang, Caleb servira de liaison et participera donc à l'assaut.

- Des déshérités risquent d'errer autour de la planque de Zagi.

- Zagi est recherché mort ou vif, comme tout criminel en fuite, mais l'ordre préférerait vivant.

Illustration avec Durotar

Zagi :


_________________
“Aucun pessimiste n’a jamais découvert le secret des étoiles, navigué jusqu’à des terres inconnues, ou ouvert un nouveau chemin pour l’esprit humain.”
Helen Keller.


Dernière édition par Caleb le Mar 2 Juin 2015 - 15:25; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 26 Mai 2015 - 18:52    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Caleb
Alliance

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 617
Localisation: Lune d'Argent LAWL
Niveau:

MessagePosté le: Lun 1 Juin 2015 - 11:17    Sujet du message: [Event] A l'ombre du Soleil éternel Répondre en citant

Résumé Jdr rapide

Rapport non détaillé du protecteur Thus Bala,

Suite à une fenètre d'opportunité ouverte dans la soirée (un Forestier en contact m'avait informer de la cachette du criminel) j'ai obtenu l'autorisation de l'intendant pour une levée de troupes à Lune Argent. En plus de quelques protecteurs un magistère du nom de Alenazar et d'une Chevalier de sang du nom de Elirillia se sont joint à l'expédition. La cible se terrait dans les ruines de Lune Argent Ouest, dans un manoir abandonné. La zone reste de nos jours dangereuses en raison de la forte présence des déshérités sur zone, bien que faible pour la plupart, leurs nombres et les cachettes propices en combat urbains rendaient ses ennemis dangereux, j'ai demandé au groupe de ne pas les sous estimer.

Nous avons livrés plusieurs batailles contre les déshérités qui furent pour la plupart exterminés, par la suite ces derniers se sont tenus à l'écart alors que nous avancions vers la probable position de Zagi, à l'étage. Ce dernier nous a pris en embuscade, et nous a surpris par l'emploi d'un bras mécanique servant d'arme de guerre. Le combat fut difficile en raison de la surprise ainsi que de la ruse du fugitif nous ayant offert quelques blessures dans nos rang, mais il fut finalement appréhendé par notre troupe, vivant. Il fut alors transférer à la demande de l'intendant dans les prisons de la ville, l'ordre des Chevaliers de sang en a reçut la garde et utilise une prison arcanique pour ne pas se laissez surprendre à nouveau. Plusieurs choses sont à notés.


Ce que l'on sait :

- Zagi est devenu dément, la raison l'a quitté et ces propos ne semblent pas très cohérent.

- Zagi est un ancien Solfurie, en poste à Raz du néant.

- Son "bras canon" semble un rebut de technologie bricolé à partir des technologies de Raz du néant, un simili de générateur venant de l'arcatraz ou des manas forge. La protectrice et chercheuse Nyhra l'a pris dans son atelier pour examen.

- Zagi semble avoir peur qu'un "Phénix Rugissant" viennent le trouver et probablement le tuer. Le nom parait très fantasque, à mettre sur le compte de la folie du personnage ?

- "Il nous tuera tous" indiquerai que ce phénix souhaite tuer un groupe de personne, ou détruire Quel Thalas, pour l'heure la question n'est pas élucidée.

- Horemakhet est roux, la conseillère m'a dit de le consigner dans le rapport, j'ignore la raison.

- Le magistère allié de Horemakhet Alenazar a proposé de sonder son esprit maintenant qu'il était affaiblit, il a reçu l'autorisation de l'intendant et procédera sans doute courant semaine.

- Aucun blessure grave n'est à déplorer.

- Le recteur a cueillit une fleur pour la magistrice Laenwen. Le protecteur Aspharr note le manque de goût et de connaissance en matière floral de ce dernier.

- Zagi peut être interroger en faisant une demande à l'ordre des Chevaliers de sang, par l'intermédiaire de Caleb, la mission s'étant bien passé et le criminel remis, ils accepteront à coup sur. La faction nous voit d'un bon œil.

- Plusieurs membres de l'expédition ont proposés d'enquêter dans la pègre ou de traiter avec les déshérités pour en savoir plus, à l'ombre du soleil éternel.

Trivia HRP

- L'event a commencé avec 13 participants, c'est cool ! Merci d'avoir participé et globalement joué le jeu. C'était agréable d'être votre MJ pour ce premier soir. :>

- Les déshérités sont des ennemis faibles, ils n'ont qu'un PV et ne peuvent pas crit, parfait pour une initiation, la plupart des ennemis que j'utilise ont plutôt deux PV !

- Je dois parfois écrire vite, surtout quand il y a autant de monde, donc navré pour les fôtes !

- Il est possible de simplement commenter l'event de façon rp ou hrp à la suite de ce post, aucun problème !

- J'aurai besoin qu'une partie event pour le projet thalassien soit visible par les non celwe, quelle piste je peux avoir du coté admin ? Une section bac à sable de Caleb ou bien rendre cette section visible ? Vous qui voyez !

La suite de l'event, la phase enquête

Avant le prochain event qui n'aura pas lieu avant deux semaines s'ouvrent une phase d'enquête, cette phase d'enquête est interactive. Chaque membre de l'expédition ou plus généralement de la guilde / ou souhaitant participer au projet Lune Argent peut s'en mêler. L'objectif est évidemment de réunir des informations sur la trame en cours, il y a plusieurs façon de faire :

- Postez à la suite de ce post une démarche, je vous répondrai ici même sur ce que vous obtenez comme informations.

- Pour une action discrète, vous pouvez me MP votre démarche, et je vous répondrez par MP l'information que cela vous donne.

- Si l'un des participants n'est pas membre du forum, il peut me demander en whisp ou lettre ingame la même démarche qu'au dessus.

- Contacter moi ici sur forum ou ingame pour organiser du Jdr ingame, je peux jouer Caleb qui vous donnera les dernières informations officiels, ou bien Zagi en prison pour l'interroger, voir un déshérité ou la pègre que vous souhaiterez interroger. Il se peut que des gens non cités parmi les pistes d'hier possèdent des informations...

- Il est tout à fait possible d’assassiner Zagi dans la prison, mais à vous de voir votre degrés de discrétion pour. Toute action entraîne des conséquences et je me réserve le droit d’émettre un mandat d’arrêt officiel si vous vous faites griller.

- Votre personnage peut aussi par exemple décider d'examiner les scènes de bataille dans les ruines pour en apprendre plus, ou surveiller divers jours les aller et venu des bâtiments officiels de Lune, il faut me mp cette démarche et quelle reste cohérente temporellement parlant (on n'est pas à deux endroits à la fois...! ) vous apprendrez peut être des choses.

Une fois les informations obtenus, vous pouvez les partagez ici ou ingame...Ou pas, votre personnage peut décider de faire de la rétention, mais si l'intendant l'apprend il n'appréciera peut être pas l'idée. L'intendant est un elfe sensible vous savez.
_________________
“Aucun pessimiste n’a jamais découvert le secret des étoiles, navigué jusqu’à des terres inconnues, ou ouvert un nouveau chemin pour l’esprit humain.”
Helen Keller.


Revenir en haut
Vallaryn
Relique Belore

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2013
Messages: 217
Niveau:
Classe: Gangremage

MessagePosté le: Mar 2 Juin 2015 - 13:50    Sujet du message: [Event] A l'ombre du Soleil éternel Répondre en citant

[HRP]
Caleb a écrit:
- J'aurai besoin qu'une partie event pour le projet thalassien soit visible par les non celwe, quelle piste je peux avoir du coté admin ? Une section bac à sable de Caleb ou bien rendre cette section visible ? Vous qui voyez !


La section "[RP]Ambassade de Lune Argent" est déjà faite pour ça. Razz
[/HRP]

Dans l'atelier de Nyhra, derrière la lourde porte de métal verrouillée par de multiples systèmes de verrous pleinement plagié des portes d'Ulduar, l'ingénieur démonte méticuleusement chaque piece du bras-canon tout en ressortant les plans poussiéreux qu'elle avais conservé du temps où elle travaillait encore aux ordres du Prince à Raz-de-Néant. Peut-être parviendra-elle à réutiliser cette invention pour en implémenter sur son armure? Une épée qui se transforme en canon greffé à son gantelet?
Dans le processus de démontage, elle tombera sans doute sur les numéros de séries des divers pièces.

_________________


Lien vers l'histoire de Vallaryn sur l'image


Dernière édition par Vallaryn le Mar 2 Juin 2015 - 13:56; édité 1 fois
Revenir en haut
Caleb
Alliance

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 617
Localisation: Lune d'Argent LAWL
Niveau:

MessagePosté le: Mar 2 Juin 2015 - 13:56    Sujet du message: [Event] A l'ombre du Soleil éternel Répondre en citant

Yep Erzan m'a transférer tout ça. :> J'attend vos bribes d'enquêtes et de résultat avec impatience ! Suivant le degrés d'info collecté l'event prendra une tournure différente !

Résultat de Nyhra, sur deux jours :

L'arme dépasse de loin les résultats de l'époque concernant les technologies de Raz du néant. On dirait que quelqu'un ou même plusieurs personnes ont continués d'expérimenter cette technologie plusieurs années...Et vu les progrés rapide réalisé et la présence d'arcane gangréné pour réaliser la greffe, on peut penser qu'un ou plusieurs démons ont supervisés tout cela. Ce qui expliquerai en partie les effets secondaires et la folie de Zagi. Coupler cette technologie à la votre ne serait pas sans risque, l'énergie gangrénée n'est pas une énergie très saine pour le corps Elfique.

Le rôle de cette technologie est sans doute de stabiliser et d'accélérer la fusion de la chair et l'acier, peut être également pour canaliser le mana dans les parties "cybernétique". Tout cela ne semble être que de la théorie, il faut songer aux nombres de cobayes utilisés pour obtenir ce genre de résultat déjà bien avancé...

L'alliage en lui même semble être un dérivé d'adamantite

_________________
“Aucun pessimiste n’a jamais découvert le secret des étoiles, navigué jusqu’à des terres inconnues, ou ouvert un nouveau chemin pour l’esprit humain.”
Helen Keller.


Revenir en haut
Horemakhet né-du-soleil
Maison Celwë'Belore

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2012
Messages: 384
Niveau:
Royaume: Quel'Thalas

MessagePosté le: Mar 2 Juin 2015 - 14:51    Sujet du message: [Event] A l'ombre du Soleil éternel Répondre en citant

Debout au centre du laboratoire, le regard perplexe, perdu depuis de longues minutes au milieu d'une page jauni d'un grimoire vétuste traitant des malédictions des langages, Horemakhet cédait à la consternation:

Vainement il s'était évertué à rejeter le souvenir de son amère déconvenue, à l'enfouir et le piétiner jusqu'à qu'il ne soit que poussière, mais inlassablement il revenait tirailler son esprit. Pire encore, il lui infligeait maintes interrogations, propices à la déconcentration.

Il revoyait cette carcasse décharnée et hoquetante gisant à ses pieds, sorte de lambeaux misérables d'apparence vaguement elfique mais aux trait si déformés par la corruption et la folie que sa simple vision était répugnante. Qui pourrait croire que derrière cette caricature pathétique, cette façade décatie et rongée par la pourriture se dressait autrefois un serviteur de Kael'Thas ?

Un solfurie, ce rebut ? C'était pénible à envisager. Pourtant, le jeune magistère ne parvenait pas à canaliser ses pensées ailleurs que vers ces considérations futiles, or il avait besoin de toute sa présence d'esprit pour préparer la prochaine expédition dans les flèche d'Arak, sous l’œil bienveillant de la Reine Lænwen...

Excédé, Horemakhet quitta rageusement le laboratoire de la maison Celwë Belore. Il manqua au passage d'être renversé par une protectrice Nyrha frénétique, qui courru sans autre forme de procès s'enfermer dans son atelier, les mains pleines de provisions certainement prélevées dans les cuisines de la maisonnée à l'insu de l'intendant Erzan.

Le temps du Vizir est précieux, mais à l'accaparement de son esprit il n'y avait qu'un seul remède: La vérité. C'est pourquoi il se dirigea d'un pas vif vers la flèche de Solfurie, rayonnante sous le Soleil matinale. En ces lieux, dans les méandres obscurs des archives, il trouverait immanquablement des réponses, et sa curiosité s'en verrait rassasiée.

D'un simple agacement, il passa au désappointement lorsque le vénérable conservateur des archives lui annonça sèchement, mais sans se délecter de la mine déconfite de ce jeune freluquet parvenu et trop frêle pour ses habits et ses titres, que les archives concernant le dénommé Zagi furent mises sous scellés par ordre du Seigneur régent.

Passablement ulcéré, Horemakhet pris congé du maître des archives, en s'inclinant de mauvaise grâce devant ce personnage acariâtre. Cependant, avant de quitter la flèche de Solfurie, il parvint à surprendre quelques rumeurs, sommes toutes inintéressantes: Apparemment une femme encapuchonnée aurait transmit l'ordre de la mise sous sceller aux maître des archives, qui accueilli cette dernière avec autant que courtoisie qu'il le fit pour Horemakhet, avant de se raviser à la vue d'un mystérieux sceau qu'elle lui tendit.

Décidé à ne pas se laisser obnubiler par cette mascarade, Horemakhet s'apaisa en se figurant que cette femme était à l'évidence l'agent du régent, et son sceau celui de Lor'Themar Theron...

_________________


Revenir en haut
Vallaryn
Relique Belore

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2013
Messages: 217
Niveau:
Classe: Gangremage

MessagePosté le: Mar 2 Juin 2015 - 16:21    Sujet du message: [Event] A l'ombre du Soleil éternel Répondre en citant

Nyhra rédige un rapport détaillé sur le fonctionnement et l'utilisation exacte de l'arme en rajoutant la note suivante :
"En raison de la haute teneur en énergie gangrénée cette arme ne peux être utilisée sans risque."


En parallèle, l'ingénieure se met à rédiger les plans complets et détaillés de la machine dans le but par la suite de remplacer purement et simplement toute trace de magie démoniaque par des flux arcaniques proche des mécanisme extraites des machines créée par Mimiron.


- Ça va me prendre un peu de temps, mais ça à l'air sympa.

Récupérant de son système de conditionnement réfrigéré une petite fiole de cocktail énergisant, Nyhra se met alors à concevoir le projet de sa future invention avec tout le zèle de la passionnée de mécanique qu'elle est.
_________________


Lien vers l'histoire de Vallaryn sur l'image


Revenir en haut
Lyanæl


Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2011
Messages: 95
Niveau:
Classe: Arcaniste

MessagePosté le: Mar 2 Juin 2015 - 17:17    Sujet du message: [Event] A l'ombre du Soleil éternel Répondre en citant

Dans les ruines de Lune d'Argent, la nuit laissait lentement place à une aube terne et nuageuse. Une lumière blafarde sourdait par dessus la partie intacte de la ville, laissant les ruines plongée dans une semi-obscurité. En divers points stratégiques, aux abords de la place de l'épervier, patrouillant le long de l'avenue du Point-du-jour, quelques gardes attendaient impatiemment la relève, maudissant le froid et l'humidité qui régnaient dans les ruines et luttant contre la fatigue.

Tout était pourtant calme au-delà des postes de garde : les trafiquants nocturnes, cambrioleurs et autres brigands sans envergure avaient cessés la plupart de leurs activités, tandis que leurs équivalents de jour, ainsi que les pauvres hères qui, fautes de pouvoir loger dans la vraie ville, dormaient dans les souvenirs d'un passé brisé. La gloire de Quel'Thalas préférait fournir des contingents à la Horde et organiser des expéditions dans des lieux lointains, plutôt que de s'occuper de la misère des laissés pour compte.

En discutant avec quelques personnes, faisant jouer quelques contacts, Lyanæl et Kérahus avaient obtenu des noms, des endroits dans les ruines, où ils pourraient en apprendre plus. Le premier était
un bâtiment bas, où une bande d'elfes vendaient des cristaux de mana de mauvaise qualité aux locaux. Encore à moitié plongé dans l'obscurité, il était maintenant silencieux, les trafiquants à l'intérieur endormis...

Jusqu'à ce qu'un fracas les réveille en sursaut. Pénétrant par l'ouverture principale après avoir défoncé la porte, Kérahus et Lyanæl entreprirent de secouer les occupants, mettant rapidement aux tapis les elfes encore engourdis de sommeil pour parvenir jusqu'à celui qui dirige la petite bande.

-On a quelques questions pour toi... et vraiment envie que tu y répondes, entendit-il en luttant pour se réveiller complètement, avant qu'un poing ganté ne grossisse dans son champ de vision pour venir le percuter violemment.

D'autres elfes, déshérités, connurent le même réveil ce matin, avant que les deux aspirants protecteurs trouvent des réponses à leurs questions.


Revenir en haut
Caleb
Alliance

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 617
Localisation: Lune d'Argent LAWL
Niveau:

MessagePosté le: Mar 2 Juin 2015 - 17:23    Sujet du message: [Event] A l'ombre du Soleil éternel Répondre en citant

Les déshérités et la pègre vous auront appris plusieurs choses :

Coté pègre : Zagi a mis les pieds dans ce qui fallait pas, c'est tout, il faisait souvent affaire dans les milieux, mais il a du arnaquer la personne qu'il ne fallait pas arnaquer.

Coté déshérité : Zagi était une terreur chez les déshérités, les premières fois qu'il est venu, ce dernier proposait à des déshérités de venir avec lui pour être guérit de leur malédiction....Sauf que ceux qui le suivaient ne sont jamais revenus.

_________________
“Aucun pessimiste n’a jamais découvert le secret des étoiles, navigué jusqu’à des terres inconnues, ou ouvert un nouveau chemin pour l’esprit humain.”
Helen Keller.


Revenir en haut
Lyanæl


Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2011
Messages: 95
Niveau:
Classe: Arcaniste

MessagePosté le: Mar 2 Juin 2015 - 18:04    Sujet du message: [Event] A l'ombre du Soleil éternel Répondre en citant

Citation:
Rapport d'investigation sur les lieux du combat contre le fugitif Zagi.
Menée par le protecteur Aspharr, et les aspirants Kérahus et Lyanæl.

Concernant le bâtiment, dans lequel Zagi s'était réfugié :
-Une, ou deux personnes, semblent être passées après notre combat pour fouiller les lieux. L'hypothèse du passage d'au moins une personne a été corroborée par un déshérité ( nous reviendrons sur son interrogatoire ); le passage d'une seconde personne est une hypothèse de Kérahus, celui-ci ayant noté dans les traces de fouille, deux styles différents ( l'un semble être celui d'une personne méthodique et ordonnée, un professionnel, tandis que l'autre était plus brouillon ). Néanmoins, le déshérité interrogé nous a avoué être aller piller les lieux, avec d'autres de ses congénères, dernièrement, après le passage de la première personne.

-Une clef a été trouvée sur les lieux. Celle-ci est de facture commune, abîmée. Elle ouvre un coffre, récupéré auprès du déshérité interrogé, qui a avoue l'avoir ramassé sur les lieux du combat. On peut se demander comment celui-ci a échappé à l'attention de la première personne à avoir fouillé le bâtiment.

Concernant le déshérité interrogé :
-Celui-ci a été appréhendé, s'étant enfui à notre vue. Il désirait simplement revenir piller les lieux discrètement, ceux-ci étant maintenant inoccupés.

-Avec ses congénères, il aurait vu une elfe fouiller, semble-t-il, le bâtiment où a été appréhendé Zagi. Celle-ci porterait une capuche, des cheveux blonds argentés, ainsi que deux sabres. Elle serait redoutable au combat, du point de vue des déshérités, et serait augmentée magiquement. Kérahus a émis l'hypothèse que ce serait elle, le fameux ''Phénix rugissant''.

-Concernant Zagi, celui-ci aurait enlevé nombre de déshérité, prétendant les soigner de leur affliction. Aucun n'est revenu. Par ailleurs, le déshérité interrogé a affirmé que Zagi devenait comme eux, et que son addiction au mana avait augmenté. Peut-être s'agit-il d'une conséquence des expériences qui ont été menées sur lui ?

Une fois interrogé, le déshérité a été relâché par Aspharr. Le coffret et la clef ont été ramenés au manoir, pour un examen ultérieur.


Revenir en haut
Horemakhet né-du-soleil
Maison Celwë'Belore

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2012
Messages: 384
Niveau:
Royaume: Quel'Thalas

MessagePosté le: Jeu 11 Juin 2015 - 18:02    Sujet du message: [Event] A l'ombre du Soleil éternel Répondre en citant

Un bref rapport a été affiché sur le tableau noir, à l'attention des enquêteurs s'acharnant à percer les secrets de L'ombre du Soleil éternel.

Citation:
Autour d’un délicieux lait chaud, je me suis entretenu avec mon estimé confrère Alenzanar Shadowsun au sujet de l’interrogatoire auquel nous nous avons soumis le criminelle Zagi, à ce jour détenu dans les geôles de l’ordre des chevaliers de sang. Pendant cette session, Alenzanar est parvenu à arracher aux méandres tortueux de l’esprit dévasté de Zagi plusieurs bribes d’informations qui pourraient se révéler extrêmement intéressantes pour la suite de cette enquête. Je vais donc livrer dans cette brève missive la transcription la plus fidèle et exhaustive possible de son récit:

La première vision extraite par Alenzanar, apparemment la plus récente, se déroulait dans un infâme galetas de facture humaine, égaré au cœur d’une nature rongé par la peste du fléau. Zagi était présent, harassé par une lourde opération : Son bras venait seulement de lui être greffé.
Il était entouré par une mystérieuse assemblée de Sin’dorei en toges, certains portant un symbole inconnu : Celui d’un faucon-dragon d’ébène. Cependant, l’attention de ces « zélateurs » n’étaient pas focalisée sur l’apparence grotesque de Zagi, mais sur un curieux artefact ; un sarcophage en piteux état qui selon Alenzanar instillé un sentiment d’anxiété à Zagi et suscitait l’admiration des elfes en toges.

La seconde vision, plus lointaine et obscure, met à nouveau en scène Zagi. Ce dernier ne porte pas encore les stigmates de sa mutilation, et s’affaire à exécuter une tâche sordide. En effet, il est occupé à mener une caravane de prisonniers, des déshérites et des sin’dorei haillonneux, jusqu’à la sinistre bâtisse que nous avons évoqué tantôt.
Des sin’dorei vêtus de toges rouges l’attendent avec impatience. Alenzanar soupçonne que ces derniers préparaient une expédition vers l’Outreterre ; et ils semblaient se réjouir car ces pauvres hères occupaient une place cruciale dans l’achèvement de leur étrange dessein. Je précise également qu’Alenzanar a abondamment commenté l’aspect décrépit du plancher de la bâtisse. Je suis bien incapable de dire si ce détail particulier a une quelconque importance.

A l’issue de cette entrevue, Zagi s’effondra. L’intrusion d’Alenzanar dans son esprit l’avait de toute évidence anéantie et une autre tentative se serait soldée par le trépas de ce vermisseau.

Horemakhet Né-du-Soleil, Vizir du Soleil Éternel.

_________________


Revenir en haut
Caleb
Alliance

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 617
Localisation: Lune d'Argent LAWL
Niveau:

MessagePosté le: Ven 12 Juin 2015 - 22:10    Sujet du message: [Event] A l'ombre du Soleil éternel Répondre en citant

Flag crane de l'event du soir :


_________________
“Aucun pessimiste n’a jamais découvert le secret des étoiles, navigué jusqu’à des terres inconnues, ou ouvert un nouveau chemin pour l’esprit humain.”
Helen Keller.


Revenir en haut
Caleb
Alliance

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2012
Messages: 617
Localisation: Lune d'Argent LAWL
Niveau:

MessagePosté le: Mar 16 Juin 2015 - 15:43    Sujet du message: [Event] A l'ombre du Soleil éternel Répondre en citant

[Venant de finir mes oraux à l'instant j'ai pas eu le temps de maj ce topic avec l'event de Vendredi, la suite est ce soir, je vais mettre un résumé très vulgaire avec les ce que l'on sait]

Résumé rapide :

Le groupe a atteint la planque de l'organisation responsable des enlèvements travaillant avec Zagi : Soleil noir. Leur planque était basé dans les maleterres. Mais une fois le lieu atteint le groupe fut confronté à une Sindorei maniant deux katanas. Ce qui s'avéra être un agent du Régent fut attaqué arbitrairement par le groupe et le fie payer cher aux agresseurs avant que Caleb interrompt le combat, reconaissant l'agent qui l'avait affronté du temps de la campagne du Puit solaire.

L'agent révéla qu'elle est arrivée un peu avant, découvrant la zone en ruine et les membres de l'organisation décimé. La planque servait de laboratoire d'expérimentation pour la fusion de la chair et de la machine à l'image des démons des forges de la légion Ardente. L'une de leur dernière trouvaille, un cerceuil contenant un mort ramener d'Outreterre fut retrouvé vide, et Caleb découvrit des runes magiques encrypté avec le codage des Mages-ingénieur de Raz du néant, lui donnant un lieu de rendez vous dans les terres fantômes...

Ce que l'on sait :

- Les recherches sont dangereuses et utilise l'énergie gangrené, elles permettraient de faire revivre des morts, mais le prix semble être la folie.

- L'agent du régent précise que le Régent l'a mis sur cette affaire en raison des disparitions Sindorei recensé (en plus des déshérités)

- Zagi identifié le contenu du cercueil comme étant le phénix rugissant. La folie de Zagi met en doute la crédibilité d'un tel titre.

- Senlean n'a pas précisé les raisons des archives verrouillé, ce n'était que l'ordre du Régent, qui semble avoir une petite idée sur ce qu'il faut étouffer.

- Le contenu du cercueil serait un véteran d'Outreterre à priori, Solfurie et de Raz du néant. Caleb n'a pas l'air de digéré la nouvelle, une ombre du passé ?

- Il y a des chances que l'être réveillé soit tout aussi fou que Zagi.

- Caleb a fait une demande de renfort à la maisonnée, pendant que son groupe rejoint directement les terres fantômes ( on peut considérer ainsi l'ajout de nouveau membre au scénario)

- Caleb craint que l'être fasse un carnage si il atteint les zones civils avant d'être neutralisé !
_________________
“Aucun pessimiste n’a jamais découvert le secret des étoiles, navigué jusqu’à des terres inconnues, ou ouvert un nouveau chemin pour l’esprit humain.”
Helen Keller.


Revenir en haut
Horemakhet né-du-soleil
Maison Celwë'Belore

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2012
Messages: 384
Niveau:
Royaume: Quel'Thalas

MessagePosté le: Lun 22 Juin 2015 - 14:45    Sujet du message: [Event] A l'ombre du Soleil éternel Répondre en citant

Participants :

-Protecteur Caleb Thus'Bala
-Beloran ; « les yeux de l'intendant ».
-Ingénieur Nyrha Targaryan
-Recteur Horemakhet Né-du-Soleil
-Néantomancien Alenzanar Shadowsun
-Chevalier de sang Elirilia
-Aspirant Kérahus
-Clairà la demie-elfe
-Seanlen, agent du seigneur Régent.

Résumé :
Les obscures expériences du Soleil noir ont ramenés Pathaléon le Calculateur, lieutenant du prince Kael'Thas et maître du Méchanar à la vie, vraisemblablement au prix de sa raison. Il était le « phénix rugissant » évoqué par le criminel Zagi et devait impérativement être neutralisé.
Les enquêteurs missionnés par la maison Celwë Belore et l'ordre des chevaliers de Sang se sont rendus sur le lieu désigné par le calculateur en personne pour livrer sa dernière bataille.

Rapport détaillé :

L'incident du Soleil Noir connaissait ses ultimes soubresauts. 

Les semaines d'investigations menés par la maison Celwë Belore portaient finalement leur fruit. Les enquêteurs avaient bravés les mornes ruines de Lune-d'argent et la décrépitude des malterres. Ils avaient récoltés les maigres indices égrenés çà et là par des mains scélérates, comme autant de lambeaux qu'il fallait nouer, entrelacer et croiser pour reformer un fil tressé d'intrigues et de meurtres, le long duquel il fallait se hisser pour en découvrir le funeste tisserand. 
Mais le tisserand avait fuit, abandonnant son rouet sous la forme d'un sarcophage délabré ainsi qu'une étrange invitation, gravée avec des runes sibyllines ; des symboles ésotériques, ouvrages des Solfuries. 
Cette missive, adressée expressément au protecteur Caleb, était-elle le fait d'un excès d'hardiesse ou un piège savamment orchestré ? Lasse ou acculée, la proie souhaitait rencontrer ses chasseurs au cœur des Terres Fantômes. 

C'était donc dans Quel'Thalas que devait se jouer le dernier acte cette pièce ; et c'est là que se réunirent les enquêteurs pour une ultime chevauchée. 

Sous les arceaux brumeux de la passe Thalassienne, une sourde appréhension pesait sur l'assemblée. Les visages étaient à la fois soucieux et sinistres ; de vagues rumeurs naissaient et se dissipaient aussitôt parmi les Sin'dorei, étouffées par le règne accablant du silence seulement défié par le vrombissement métallique de l'inconcevable invention de l'ingénieur Nyrha. 

La perspective d'une imminente confrontation avait poussé le protecteur Caleb à solliciter l'aide de volontaires. Dans l'attente de ces vaillants renforts promis par la cité, il se tenait impassible sur son destrier thalassien rudement marqué par la magie de l'outreterre, si pâle et sévère que d'aucuns aurait pu penser qu'il s'agissait d'une statue en ronde-bosse qui se serait éveillée pour venir recevoir au seuil de la tombe celui qui cette nuit devait périr. 

Soudain des profondeurs du marbre tonna une voix grave : 

« Ecoutez-moi tous. Nous ne connaissons pas l'identité de ce que le soleil noir a ramené. Notre seule certitude est que cette chose fut abreuvé d'énergie gangrené. 

Quelque soit la personne en question, il représente sans doute un danger pour Lune-d'argent et nous ne pouvons le laisser agir. Si nous abandonnons, il s'attaquera des civils et fera un carnage avant d'être neutralisé. 

Le protecteur marqua une pause avant de reprendre : 

La rune donnait rendez-vous juste au dessus du village de Coursevent, sur une petite colline...Il est temps de se mettre en route, que le Soleil Éternel nous guide. » 

Sur ces paroles, le groupe s'ébranla en direction du fameux village. Arme au clair, car ces terres ravagés et péniblement reconquises formaient un cloaque vicié et mortel. 

De hautes fougères, des tiges indéfinissables, des ronces inextricables, des membres grêles d'arbrisseaux, parfois lisses et accolés, parfois noués, vissés les uns aux autres et griffus, contrariaient la progression de la compagnie d'enquêteurs devenue peloton d’exécution. 
L'air était moite, chargé des lourdeurs de la décomposition et un brouillard blanc, rampant et diffus flottait puis se dissolvait comme une halenée en hiver, et renaissait de loin en loin, d'un soupir de la terre ou des plantes. 


Capricieuses, les ténèbres changeaient : noires ou grises, et d'épaisseurs différentes ; mais les Sin'dorei connaissaient le sol lépreux qu'il foulait, ce tapis de feuilles mortes et d'herbes agonisantes qui s'était substitué aux étendues verdoyantes d'avant la venue du fléau. Cette nuit, les vermines des terres fantômes, goules, gnolls, fantômes et araignées n'osèrent s'aventurer en dehors de leurs tanières, comme si la tension qui imprégnait l'air les avaient effarouchée. 

A l'image de la région, le village de Coursevent était étonnamment désert et les elfes de sang parcoururent sans encombres le sentier dépavé central qui fut naguère une prospère allée. Rien parmi les ruines envahies par les ronces, bouffies de frondaisons opaques et bardées de mousses pendantes ne laissait présager la terrible lutte qui s'annonçait. 
Finalement, à travers la résille des rameaux, et les lambeaux de vapeurs ondoyantes, apparu le modeste promontoire rocheux, lieu désigné par les runes solfuries. La lune donnait à ses pentes roides, éclaboussées de quelques touffes d'herbes éparses, un éclat argenté. Et sur son faîte se tenait une forme elfique, portant une hache immense.

A mesure que s'approchait le le groupe, tous purent constater l'apparence terrible de ce géant mal ressoudé. Son front couleur de terre était sillonné par des veines verdâtres, enflés comme des abcès, qui allaient s'enfouirent sous un odieux mécanisme greffé sur tout le bas du visage, avalant bouche et gorge, et d'où jaillissait deux tuyaux pulsant, sortes d'excroissances relié à la nuque de cette abomination. Et, chose horrible, malgré sa difformité émétique, il se dégageait de cette monstruosité une allure redoutable de vigueur et d'agilité. 

Voyant ses bourreaux, la chimère de gangrefer et de chair s'anima à son tour, quittant son piédestal d'une démarche lente et laborieuse, comme si à chaque pas elle marchait sur des tisons ardents. Et voilà qu'elle toisait le protecteur Caleb, faisant fi de la conséquente compagnie que celui-ci précédait, et l'interpellait d'une voix rauque, éraillé de quintes de toux maladives. 

« J'ai retiré tout les obstacles, maintenant toi et moi nous allons nous battre à mort.  
Je viens d'un autre monde pour t'affronter, maintenant je veux apprécier ce moment...Maintenant fais-moi sentir...Fais-moi me sentir vivant ! 

Ces propos insensés laissaient transparaître toute la folie qui rongeait l'esprit autrefois fécond de l'expérience du Soleil Noir, dont l'identité devait bientôt être révélée. 

Cependant, il en fallait davantage pour émouvoir le protecteur Caleb. Empoignant son estramaçon à deux mains, il s'élança dans l'idée d’asséner à cette abomination un formidable coup d'estoc. Mais toute sa fougue, sa vigueur et sa force furent vaines. D'un mouvement mécanique, anodin et dépouillé, le monstre avait évité l'assaut du vétéran. Il n'avait guère prit la peine de se rejeter audacieusement pour éviter la charge. Sans fioritures, sans enjolivements ; un simple pas au moment propice avait suffit. 

L'ardeur des assaillants n'en fut pour autant nullement entamée, et leurs cris guerriers déchirèrent la nuit. A l'épée du protecteur succédèrent les katanas effilés de Senlean, les scies rotatives de la machine grincante de Nyrha, et la tempête de lames d'Elirilia. 
Mais aucunes des combattantes ne parvint à seulement effleurer sa cible ; tout au plus offrirent-elles une ouverture à la redoutable plombée de Beloran, l'agent de l'intendant Erzan El'Nash, qui s'apprêtait à porter à son ennemi un coup dévastateur lorsque celui-ci fit volte-face et dévia l'attaque avec une aisance insolente. 

Il eut alors une sorte d’hilarité terrible, inhumaine. 

Savez vous pourquoi il m'est si facile de déterminer vos morts ?

Si vous frappez ici, je suis ailleurs...Si je vous provoque, vous perdez votre concentration.
Les mouvements de vos colonne vertébrales et les situations données vous font mouvoir dans des gestes automatiques et prévisibles.
De ce point de vue, on peut classer les mortels dans la catégorie des animaux inférieurs, voir des robots
Tout ces mouvements ne peuvent être changés, et il est ainsi facile de porter le coup fatal.

Vous utilisez votre tête pour réfléchir, alors que cette réflexion est déjà faites par vos corps... Le cerveau vient en second.

Tout ceci est aisément...Calculable.

Déclamant sa démence, l'abomination repoussa l'imposant déchiqueteur de Nyrha d'une unique pression foudroyante de son gantelet, froissant le métal comme s'il avait la résistance d'un frêle papyrus. Débarrassé de cet adversaire, il leva sa lourde hache de guerre au dessus de la tête nue de Caleb. 
Comme figé par un maléfice, le protecteur hésita et ne s'abrita derrière sa propre lame qu'à l'ultime instant. L'impact lui fit perdre l'équilibre et le projeta dans le dos du capricieux recteur Horemakhet, absorbé par l'incantation d'un choc de flammes. Jeté à il se releva péniblement, et dans ses yeux on pouvait lire l'incrédulité et l'angoisse. 

-Je commence à comprendre...Recteur, tout est logique ! Les archives scellés du régent, elles évoquaient la crête de Tombeciel, la garnison de Terokkar, Raz-de-néant, le Méchanar... Tous ces lieux ont un point commun, une même personne...C'est le calculateur lui-même que ces fous ont ramenés. Vous faites face à l'un des plus puissant lieutenant Solfurie. 

Le recteur, qui maugréait face à la futilité de son sortilège que le calculateur avait contourné d'un simple bond, se retourna brusquement vers le protecteur, et son regard brillait d'une lueur...guillerette ? 

Ah ! Voilà qui est amusant. Ainsi, c'est l'un des plus fidèles officier de notre prince que nous voyons à l’œuvre...Je veux le voir combattre jusqu'à son dernier souffle, je veux contempler sa puissance déchaîné ! 
Prononçant ces vœux extravagants, le jeune magistère tournoya sur lui-même comme le ferait un danseur et s'enveloppa d'un sort d'invisibilité, se soustrayant au combat et à la vue du protecteur. 

Pendant ce temps, la lutte continuait de plus belle. Rejoint par l'aspirant Kéharus, les Sin'dorei avaient encerclés le calculateur et le soumettait à une pluie de sorts et d'acier ; dont la plupart étaient stériles, car détourné ou paré par l'ancien maître du Méchanar. 
Le calculateur, prétendait prévoir les moindres mouvements des mortels, et ce n'était pas là une hâblerie. Malgré son attirail mécanique Il évitait les coups les mieux ajustés avec une déconcertante aisance, infligeant de lourdes pertes à la compagnie et se frayait à sa guise un chemin dans les rangs serrés des défenseurs pour cueillir ses prochaines proies. 

Prisonnière de la carcasse disloqué de sa propre création, Nyrha tentait désespérément de se libérer 
lorsque la hache de Pathaléon vint mordre à travers le monceau de métal et trouver la chair si fragile de l'ingénieur sous son armure fracassée. Il l'eut certainement occis si Senlean la fine-lame ne s'était pas interposé. 
Elle s'élança vers le calculateur, plongeant prestement pour éviter sa redoutable hache, visant son flanc droit à ce moment exposé. Peu habitué à une telle audace, Pathaléon rugit en reprenant le contrôle de son arme, qu'il ramena vers lui d'un mouvement oblique, juste à temps pour bloquer le katana de la Sin'dorei aux cheveux d'argent. 

Sans perdre une seconde, à nouveau le katana siffla en fendant l'air; Senlean n'était pas disposé à laisser son ennemi s'en tirer à si bon compte, et au méprit de sa propre sauvegarde elle amorçait une technique mortelle. 
Mais cette fois, le calculateur ne s'encombra pas d'une parade. Son regard étincelait d'un éclat mauvais, car il avait pressenti cet assaut intrépide. 


Se débarrassant soudain de sa hache, il empoigna le cou de la Sin'dorei d'une main incroyablement agile tandis que de l'autre fusait un éclair aveuglant. 

Un instant plus tard, Seanlen s'effondrait. Les yeux lactescent , vitrifiés par la déflagration. 

Grisé par l'ivresse du combat, le calculateur contemplait avec délectation le fruit informe de son œuvre, gâchée, aux yeux crevées. Il exultait d'une joie fétide ; prêtant à peine attention à ses ennemis surnuméraires qui se rassemblaient autour de lui. Bien que désarmé, il n'éprouvait aucune craintes et plus encore, il exultait. Son regard se porta à nouveau sur le protecteur Caleb. 

-Maintenant nous pouvons nous battre comme de vrais guerriers. 

Nul ne comprit le sens mystérieux de ces paroles, encore moins le recteur Horemakhet qui repaissait son âme de cette glorieuse vision, Perché au sommet de l'éminence rocheuse.« Le calculateur n'est qu'une ombre déformé, et pourtant je ne peux qu'admirer ses prouesses. Quel dommage que c'est de la main du Vizir qu'il devra périr. » 

Un frémissement ébranla le théâtre de la lutte, subitement illuminé par des dizaines d'arcs électriques. Pathaléon avait déclenché sa plus admirable et extravagante invention ; Toutes les armes churent avec fracas, rivées au sol, tandis que se dissipait les sortilèges tissés par les manieurs des arcanes. 

Amusé par la stupéfaction de ces ennemis, le calculateur reprit de plus belle, s'approchant de Caleb, son adversaire désigné : 

-Poings contre poings ! C'est la base de tous les combat. Seul un fou pourrait confier sa vie à des armes. 

« Ta technologie...Elle n'a jamais eut d'égale. » Répondit le protecteur. Il avait les yeux clos, et avec un sang-froid déroutant, il retira sa cape et défit son encombrant harnois. « Je vais jouer selon tes règles. » 

J'aime ça ! A présent, fais moi vivre ! Hurla Panthaléon en se ruant vers le protecteur pour lui asséner un crochet de ses mains aux semblances de massues. 

Remarquant à peine l'atrophie de son sort d'invisibilité, Horemakhet n'était aucunement enchanté par la tournures du combat. Du raffinement féroce de la civilisation, la bataille avait sombré dans un état primitif et inculte. « «Quelle est cette comédie ?! Le vizir veut contempler le courroux du calculateur déchaîné, pas un vulgaire pugilat ! » 

Se retournant brusquement, Pathaléon fixa son regard fou d'abomination mutilé sur le rodomont auteur de cette bravade. D'un seul bond inhumain qui crevassa le sol,il fit face au recteur hoquetant de stupeur. Saisissant sa robe pourpre d'une main de fer, il le balaya comme un fétu de paille dérisoire, l’abattant sauvagement contre la roche du promontoire argenté. 

-Insolente et pitoyable créature ! 

A cet instant, Clairà la demie-elfe, enragée par le supplice de son amie Seanlen, fondit sur son tortionnaire, heurtant la machinerie cauchemardesque qui le maintenait vivant et lui accordait sa force vicieuse. Involontairement, elle avait probablement épargné au Recteur , étendu par terre et impuissant, un sort funeste. 

Reculant de quelques pas, vacillant au bord du précipice, Pathaléon, « le phénix rugissant » était désorienté et affaibli. Son existence maudite l'abandonnait, et pourtant il puisa l'énergie nécessaire pour demeurer debout, encore menaçant et fier, quand Caleb, sa Némésis, chargea pour lui porter le coup de grâce ; De son coude, il frappa le medulla oblongata, du genou le plexus solaire et son poing trouva les vertèbres lombaires. 
Le calculateur chancela, et son corps brisé alla se précipiter avec un bruit horrible à bas du promontoire. 
Les rares combattants encore indemnes accoururent aussitôt pour s'assurer du sort de leur horrible opposant, pendant que les soigneurs s'empressaient de relever les blessés. 

Bien que ses plaies n'était pas mortelles, Horemakhet avait une résistance bien moindre que celle d'un Sin'dorei normal et savait que sans l'énergie des arcanes pour le ranimer, il ne tarderai pas à sombrer dans l'inconscience. 
Soufflant de plus en plus péniblement, les membres tremblants, la vue affaiblie, le Vizir du Soleil éternel rampa instinctivement plus qu'il ne tituba vers la plus proche et irrésistible source de magie : Le calculateur agonisant. 

Panthaleon gisait aux pieds de Caleb et du protecteur Beloran et à leurs côtés se tenait également Nyrha, durement éprouvée, et qui avait reçu quelques soins de la part d'Alenzanar. De la carcasse du calculateur suintait une sève verte, qui fulminait alors qu'elle s'écoulait lentement sur son linceul végétal. Le Solfurie rendait son dernier soupir, dans un suprême monologue : 

Je n'ai pas été capable de lire le futur...

Je peux lire les actions des gens. Dans ma vie, j'ai pu lire des passés, des présents et des futurs...

Des milliers de femmes et d'hommes.

Chacun d'entre eux était toujours lié à la même obsession...Égoïsme, égocentrisme.

Nous sommes créés ainsi, et c'est pourquoi la guerre existe.

Aucune créature n'est conçu pour apporter la joie aux autres.
Sur le moment ou nous émergeons dans ce monde. Nous sommes destinés à apporter à chacun d'entre nous douleur et misère.

Je n'ai jamais agrée à la révolution du prince, ces rêves pour notre peuple ne m'intéresse pas...
Je voulais juste une excuse pour tuer le plus de personne que je pouvais ! Je devais y trouver une solution...

Mais c'est une voie sans fin, peu importe le nombre de cadavre laissé derrière soit, sans espoir...Je n'ai jamais pu résoudre ce problème.

J'ai vu le vrai mal. Toi Caleb, tu es comme moi...Une bête vorace...
Le même sang coule en nous, le sang d'une bête affamée, chassant pour le sang des autres.
Tu es peut être pire...Comparer à toi, je ne suis pas si mal...

Avant de mourir, retire moi ce masque. Avant de mourir...Je veux être moi.
Je veux être laissé seul dans mon propre monde.

Horemakhet se força à s'agenouiller, approchant avidement ses deux paumes frissonnantes du calculateur mourant. Déjà, le mince faisceaux verdâtre naissant allait lui rendre quelques forces, il imaginait l'euphorie l'envahir et le galvaniser ! 

Soudain retenti la voix profonde et vibrante d'un colère amère du protecteur Caleb, resté silencieux pendant l'agonie de son ancien frère d'arme.

« La maison Celwë Belore n'appréciera pas qu'on ne laisse pas sa dignité à un ancien solfurie. Beloran, faites le nécessaire. » 

Affectant une moue distante, le protecteur Beloran repoussa de sa masse le malheureux magistère, comme on repousse un animal trop envahissant, avec une sorte de dédain impersonnel, avant de se pencher au-dessus de Pathaléon, vraisemblablement pour lui ôter son masque. 

Trop faible pour réagir, le magistère se laissa choir mollement avec un gémissement étouffé. 


Il vit Beloran s'écarter brusquement de la dépouille que des flammes vertes avaient commencées à dévorer, emportant avec elles l'époustouflante technologie du calculateur. Puis sa vision acheva de défaillir et une seule image demeura nette dans son esprit embrumé ; le visage rayonnant d'amour de la Reine Lænwen.
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:53    Sujet du message: [Event] A l'ombre du Soleil éternel

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Maisons Sin'Doreis sur le Culte de Rive Noire Index du Forum -> Lune-d'Argent -> Ambassades Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Modifiés et personnalisés pour ProjetSang,
par Christopher Jorissen et Lodjay.