Maisons Sin'Doreis sur le Culte de Rive Noire Index du Forum
Maisons Sin'Doreis sur le Culte de Rive Noire Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Discussion entre frères.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Maisons Sin'Doreis sur le Culte de Rive Noire Index du Forum -> Lune-d'Argent -> Bibliothèque publique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Salartel Brise-Soleil
Maison Celwë'Belore

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2015
Messages: 125
Niveau:
Classe: Démoniste

MessagePosté le: Mer 13 Mai 2015 - 14:54    Sujet du message: Discussion entre frères. Répondre en citant

La nuit était tombée depuis quelques heures sur la majestueuse Lune d'Argent. Le brouhaha habituel de la cité s'était temporairement apaisé, laissant place au doux silence, celui-ci n'était brisé que de temps à autre par les pas des gardes dans les rues.

Pas très loin de la Promenade des Anciens se trouvait une maison de taille modeste, la faible lueur de quelques bougies éclairait une pièce dans laquelle se trouvait trois canapés élégants dont les couleurs variaient du bleu nuit au rouge intense. Au fond se tenait une imposante bibliothèque en bois clair, sur cette dernière étaient entreposés des dizaines de livres en tout genre. Bien que la majorité semblait traiter de magie.

Une grande masse sombre remua sur l'un des canapés, un sin'dorei somnolait sur le meuble confortable. Un carnet était encore ouvert sur son torse, et une plume bleue de faucon-pérégrin se trouvait encore entre ses doigts.

Pour une fois, le visage de Salartel Brise-Soleil semblait paisible : Dénué de tout mépris et de méchanceté, un air innocent peint sur ses traits.
Pour une fois, il avait un peu de temps pour se reposer au calme et pour se détendre. Il avait délaissé son habituelle robe sombre teintée de touches de mauve pour adopter une tenue plus légère, une simple tunique d'un rouge pourpre légèrement ouverte sur son torse glabre, ainsi qu'un pantalon marron.
Le sin'dorei se tourna sur le côté, faisant tomber sa plume et son carnet au sol.
Il s'était bel et bien endormi. Mais son repos fut de courte durée, une série de bruit résonna dans la maison, bientôt agrémenté d'un véritable concert de miaulements.
Salartel grogna et ouvrit ses yeux à la teinte si particulière, aussitôt il sentit l'aura de son frère qui venait de pénétrer dans l'habitation. Il eut tout juste le temps de se redresser et de passer la main dans ses longs cheveux de jais. Laschanar entra dans la pièce, sans doute avait-il également senti sa propre aura.

Si les jumeaux avaient un visage ainsi qu'une taille similaire, la ressemblance s'arrêtait là. Salartel avait le teint d'un olivâtre pâle, son frère l'avait hâlé. Si le premier était simplement élancé, le second était plus athlétique. L'un avait une longue chevelure châtain attaché sur le côté, l'autre l' avait un peu plus courte et d'un noir profond.

Le démoniste s'attarda brièvement sur les habits de son frère, un sourire fatigué s'étira sur ses lèvres.
-Tu ne devrais pas porter autant de bleu. Déclara t-il en s'approchant du mage.
-Je porte ce que je veux le tatoué. Rétorqua Laschanar alors qu'il prenait son frère dans ses bras. Tu m'as manqué.
Salartel rendit l'étreinte à Laschanar. Puis il remarqua la horde de félins qu'il avait isolé dans une pièce un peu plus tôt. Il fronça les sourcils et se détacha de son frère.
-Quand je suis rentré il y'a plusieurs jours, j'ai trouvé ceci. Le démoniste désigna la dizaine de chats qui se frottaient à leurs jambes et aux meubles. Ils étaient seulement cinq la dernière fois que je suis venu. Comptes tu adopter tous les greffiers des environs ?
Le mage se tourna vers les petits êtres poilus, son visage s'adoucit tandis qu'il les caressait un à un.
-Ils étaient seuls et abandonnés, je ne pouvais pas les laisser.

Salartel poussa un soupire, son frère avait toujours manifesté un amour inconditionnel pour les animaux, et c'était encore plus vrai pour les félins, grands comme petits. Le mage alla se chercher à boire et à manger avant de retourner dans la bibliothèque.

-Comment te portes tu depuis le mois dernier ? Demanda le démoniste qui s'était réinstallé dans son canapé entre-temps.
-Bien, j'ai aidé un peu en Draenor. Mais je n'ai pas pu y rester aussi longtemps que je le voulais. Répondit Laschanar en s'asseyant par terre, avec trois chats sur les genoux qui tentaient de lui piquer le peu nourriture qu'il avait ramené pour lui. Il me semble que tu y étais toi aussi, non ?

Salartel se tendit légèrement, il posa son regard sur son frère qui était trop occupé à caresser les félins pour prendre garde à ses réactions.
C'était une des rares fois où il se sentait tendu en présence de son frère. Cependant, il était obligé de passer par là. Il n'avait pas attendu tout ce temps pour rien.
-Oui, j'étais en Draenor. Dans les Flèches plus précisément.
-Ah ! Il paraît que c'est très intéressant ce coin là, j'espère pouvoir y aller un jour. Les arrakoas sont un peuple si intéressant. Fit le mage avec un sourire aux lèvres, il redressa la tête et croisa le regard de son frère. Son sourire s'évanouit presque instantanément.
Qu'est ce qu'il y'a ? T'as pas l'air bien.
-Il faut que je te parle de quelque chose d'important...Salartel chercha ses mots un court instant.
Cette cité, elle n'est plus ce qu'elle était par le passé. Autrefois, nous saisissions la moindre chance de sortir notre peuple de la médiocrité. Mais le peuple lui même n'accepte plus de s'élever. Ou seulement quelques rares personnes dont je fais partie. Lune d'Argent est remplie d'êtres...fourbes, sans la moindre once d'honneur. Cela m'exaspère.

Laschanar fronça les sourcils, il éloigna les félins quémandeurs de ses genoux.
-Où tu veux en venir ? Questionna t-il.
-J'ai rencontré quelqu'un, une sin'dorei qui pourrait rendre à notre peuple sa dignité et sa grandeur. Répondit le démoniste sur un ton sérieux. J'aimerais que tu la rencontres.
Le mage haussa les sourcils et prit un air étonné.
-Attends voir, j'ai déjà entendu ce type de discours...ce ne serait pas cette...Dame Laenwen ? Demanda Laschanar.
-Comment le sais tu ?
Laschanar se leva, il s'avança vers son frère et le fixa un court instant. L'air soucieux.
-Je ne suis pas rentré directement à la maison ce soir, j'ai d'abord fait un tour à l'auberge. Là bas, j'ai entendu des rumeurs. Il y'aurait eu du grabuge dans l'Allée du Meurtre un peu plus tôt. Ils ont parlé de fanatiques d'une Dame Laenwen qui se prétendait une adepte du Soleil éternel, ainsi que d'un chevalier de la mort et d'une servante de la Dame Noire.

Salartel esquissa un sourire mauvais au souvenir des événements de la soirée.
-Oui c'est d'elle dont je te parle, nous sommes qualifiés de fanatique par ces imbéciles. Ils ne semblent même pas connaître le sens de ce mot...enfin, ce n'est pas le sujet. Tu fais une drôle de tête. Douterais tu de moi ? Interrogea le démoniste en se redressant légèrement sur le canapé.
Le mage se passa doucement la main sur le visage, puis il se tourna vers la fenêtre qui donnait sur la rue.
-Je doute de tes choix depuis un moment, tu t'engages sur des pentes de plus en plus glissantes mon frère. Je n'ai rien dis sur le démonisme, ni tes manières de combattre plus que discutables...mais...je ne sais quoi dire.

Un silence inconfortable s'installa dans la pièce pendant quelques -trop- longues minutes. Le démoniste ne prononça pas un mot, sachant que son frère n'avait pas terminé.

-Je suis d'accord pour la rencontrer. Dit-il enfin. Qu'elle m'explique sa cause elle même. Après tout, il serait idiot de ma part de juger quelqu'un sans avoir toutes les données. Mais pour le moment je reste sceptique. Dit Laschanar.

Salartel sentit la pression sur ses épaules disparaître peu à peu, il était soulagé que son frère ne rejette pas d'emblée sa proposition.
-Cependant, quelque chose m'échappe. Ce n'est pas vraiment ton genre de « suivre » quelqu'un, du moins pas sans raison valable. Elle t'offre quelque chose en échange ? Demanda Laschanar.
La question du mage fit sourire le démoniste, son frère le connaissait bien.
-L'opportunité de parler à des personnes qui n'ont pas un noyau à la place du cerveau est déjà une belle récompense, elle peut également offrir un renouveau à notre race. Et surtout, la rendre plus puissante. Répondit Salartel avec un minuscule sourire aux coins des lèvres.
Laschanar hocha imperceptiblement la tête, il ne lâchait pas la rue du regard et pourtant, son frère savait qu'il était égaré dans ses pensées.
-Lui fais tu confiance ?
-Il m'est difficile de faire confiance à une femme, leurs émotions sont...instables, tu es bien placé pour le savoir. La servante de Sylvanas dont tu parlais tout à l'heure, il y'a de cela quelques jours, elle nous a défendu face à un « paladin ». Et pourtant, c'est elle qui a retourné sa veste et amené ce prétendu chevalier de la mort à nous ce soir. Cela aurait pu très mal tourner. Tout cela à cause des sentiments d'une femme, et de leur esprit atrocement influençable.
Cependant, je dois reconnaître que Dame Laenwen ne s'est encore jamais montrée d'humeur changeante.
-Hm. Y'a t-il au moins des personnes intéressantes ? À part la Dame ?
Salartel caressa distraitement le dos d'un chat noir et blanc qui avait grimpé sur son ventre, alors qu'il réfléchissait à la question.
-Je n'ai pas eu beaucoup de temps pour faire connaissance avec tous. Il y'a bien un mage, Horemakhet. Il est un peu prude, mais c'est une personne intelligente. Je pense que tu pourrais t'entendre avec lui.
J'ai également vu un jeune chevalier de sang, Tolismir, je pense que c'est lui le plus jeune d'entre nous, il a sans doute encore beaucoup à apprendre. Mais nous n'avons pas vraiment eu l'occasion de converser. Je n'ai pas encore rencontré le reste, j'ai été pas mal occupé.

-Salartel, une autre chose m'intrigue : Vous avez été confronté à un paladin il y'a quelques jours de ce que j'ai cru comprendre, et ce soir un chevalier de la mort ainsi qu'une autre...que vous ont ils fait exactement ?
Le démoniste -qui était en train de se réinstaller plus confortablement- soupira lorsqu'il entendit la question, mais après tout, son frère était en droit de savoir.
-Le paladin a poignardé Horemakhet, heureusement la blessure a pu être soignée. Ce soir, la femme m'a coupé la respiration à l'aide d'un sort, et je crois qu'Horemakhet a subi plus ou moins la même chose. Mais apparemment les recherches de notre mage sur la civilisation apogide ont été interrompues par ces ignares.

Quelques secondes s'écoulèrent dans le silence, coupé seulement par les miaulements des quelques félins qui ne s'étaient pas installés sur les meubles.
-Du harcèlement. Souffla Laschanar d'une voix légèrement tremblante.
Le démoniste acquiesça, son frère avait malheureusement raison. Horemakhet était victime d'une sorte de harcèlement, bientôt ce sera sans doute son tour. Mais il était moins gentil que le jeune mage, il se promit de trouver des solutions au plus vite.
-Salartel, que ce soit bien clair. Tu mets déjà ta vie en danger avec tes foutues recherches de savant fou, mais si en prime ta vie est menacée par des personnes...je m'opposerai à ce que tu reste avec cette Laenwen. Gronda le mage.
-Et comment comptes tu t'y prendre ? M'enfermer ? Tu sais que je suis plus puissant que toi. De plus, pourquoi m'empêcher de les voir ? Le plus logique serait d'éliminer ces idiots qui se mettent systématiquement sur notre chemin. Répliqua le démoniste sur un ton amusé.

Le silence de son frère était très éloquent. Et son regard encore davantage. Non seulement Laschanar n'aimait pas qu'il évoque la mort, mais il était aussi quelqu'un de protecteur, encore plus lorsqu'il s'agissait de son jumeau.

-Tu parles d'assassiner des gens de sang froid, Salartel, une fois ne t'a pas suffi ? Enfin, passons...imaginons que tu en tues un, cela ne ferait que conforter les autres dans leur opinion, si tu en tues un, d'autres penseront qu'il était dans le vrai, que vous êtes des fanatiques fous. Pire encore, qu'en plus vous avez quelque chose à cacher, et que vous êtes prêts à commettre un homicide pour garder vos secrets.
-Nous n'avons rien à cacher. Cependant, je dois avouer que ton raisonnement tient la route. Fit le démoniste d'un ton las, tout en passant son bras derrière sa nuque pour s'en servir comme d'un coussin.
Laschanar, je te demande de me faire confiance. Nous irons voir la Reine ensemble. Tu me donnera ton avis sur ses idées, si tu ne veux pas nous rejoindre, tant pis. Je n'en ferai pas une affaire d'état. Quant à ce harcèlement potentiel...je vais prendre mes précautions.

Le démoniste ramassa son carnet et sa plume de sa main libre, puis posa le tout à côté du chat qui s'était lové sur son torse. Il ferma encore une fois les yeux, la fatigue le gagnait à nouveau. Le son des pas de son frère résonna dans la pièce, puis il sentit un tissu doux lui tomber sur les jambes. Sans doute une couverture.
-J'espère vraiment que tu sais ce que tu fais mon frère...chuchota Laschanar.
Salartel rouvrit un œil, il scruta le dos de son jumeau qui s'éloignait déjà.
-Laschanar. Appela t-il.
Le mage fit volte-face, il revint vers lui tout en lui adressant un regard interrogateur.
-Ne doute pas de moi, s'il te plaît. Pas après tout ça. Souffla le démoniste.
Laschanar laissa échapper un soupir.
-Ce n'est pas de toi dont je doute. Répondit il doucement. Il leva son bras et montra sa main gantée à son frère, puis il désigna une chevalière d'or et de rubis qui ornait son majeur. Salartel comprit le message silencieux, il hocha la tête presque imperceptiblement.

Une fois certain que son jumeau ait compris, le mage quitta la pièce en souhaitant une bonne nuit au démoniste.
Ce dernier leva lui aussi sa main devant ses yeux, il contempla un court instant le bijou qui habillait son majeur gauche. Et alors qu'il se remémorait le moment où Laschanar et lui même avaient obtenu ces chevalières, il s'assoupit.
_________________

Esevëlle Plume-Sang chez les Celwë Belore


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 13 Mai 2015 - 14:54    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Maisons Sin'Doreis sur le Culte de Rive Noire Index du Forum -> Lune-d'Argent -> Bibliothèque publique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Modifiés et personnalisés pour ProjetSang,
par Christopher Jorissen et Lodjay.